Quelles sont les caractéristiques d’un crédit immobilier à Dunkerque ?

Partager sur :

Le crédit immobilier est une composante essentielle de l'économie française, permettant aux particuliers d'accéder à la propriété ou de réaliser des investissements immobiliers. À Dunkerque et partout en France, les emprunteurs peuvent principalement choisir entre deux types de prêts immobiliers pour financer leur projet : le prêt immobilier amortissable et le prêt immobilier in fine. Explorons ces deux options plus en détail.

Le prêt immobilier amortissable

  • Description et fonctionnement

Le prêt immobilier amortissable est le plus courant et le plus utilisé pour l'achat de logements, qu'ils soient neufs ou anciens, qu'il s'agisse de maisons ou d'appartements. Ce type de prêt fonctionne selon un mécanisme d'amortissement : l'emprunteur rembourse progressivement la somme empruntée ainsi que les intérêts sur une période déterminée. 

  • Caractéristiques clés

Chaque mois, l'emprunteur rembourse une part du capital emprunté et une part des intérêts. La proportion de capital remboursé augmente au fil du temps, tandis que la proportion des intérêts diminue, ce qui signifie que les intérêts sont calculés sur le capital restant dû.

Ensuite, la plupart des prêts amortissables ont des mensualités fixes. Ainsi, bien que la composition des remboursements (capital vs intérêts) change au fil du temps, le montant total payé chaque mois reste constant.

Le prêt immobilier in fine

  • Un prêt réservé aux investisseurs

Le prêt immobilier in fine est principalement sollicité par les investisseurs. Contrairement au prêt amortissable, l'emprunteur ne rembourse le capital emprunté qu'à la fin de la durée du prêt. Pendant la durée du prêt, il ne paye que les intérêts sur le capital emprunté.

  • Particularités du prêt in fine

Dans un premier temps, le capital est remboursé en une seule fois à la fin de la période du prêt immobilier à Dunkerque. Cette caractéristique distingue le prêt in fine du prêt amortissable.

Ensuite, les intérêts sont calculés sur le montant total du capital emprunté et restent constants tout au long de la durée du prêt. Souvent, les emprunteurs doivent prouver qu'ils disposent des fonds nécessaires pour rembourser le capital à la fin de la période de prêt, ce qui peut nécessiter une épargne substantielle ou des garanties supplémentaires.